La tiny house ou mini maison nomade

 La tiny house ; une habitation alternative écolo et… compacte !

14720535_1782660218623856_4360416321079058347_n14680675_1782660025290542_693749103939945327_nsource : http://www.tiny-house-canopee.fr/

La tiny house est apparue aux États Unis suite à la crise économique de ces dernières années. Pour de nombreux Américains surendettés et chassés de leurs maisons, la tiny house est devenue une solution de logement économique et confortable.  LESS IS BETTER ; moins c’est mieux ! Ou pourquoi s’enchaîner à une grande et coûteuse maison, dont la construction et l’entretien engloutissent tant de moyens et de temps ?

Plus de liberté donc et de réelles économies, alors pourquoi ne pas fabriquer directement cette micro maison sur une remorque… Une petite maison qui se déplace aussi facilement qu’une caravane peut suivre ses propriétaires dans leurs changements de vie et ne laisse après son départ aucune trace durable sur l’environnement.

Ces tiny houses légères, rapides et faciles à construire sont le plus souvent fabriquées par leurs futurs propriétaires, elles peuvent servir d’habitation principale, de résidence secondaire, de gîte insolite ou d’une petite surface d’appoint pour accueillir famille et amis. Avec de l’imagination, on peut en faire beaucoup d’autres choses encore : une chambre d’hôte derrière un restaurant bio et locavore sur la côte, un salon de massage détente dans un campement insolite près de Lille, etc.

 

La tiny house ou mini maison, est donc bien davantage qu’une petite maison confortable d’un nouveau genre mais un vrai projet de vie et de partage ! Cette philosophie de vie trouve son écho dans le principe plus général de la « sobriété heureuse » que prônent des libre-penseurs comme Pierre RAHBI. Ce même courant qui nous porte à développer nous aussi, au sein d’Alter Ec’Home nos propres micro habitats à ossature bois, qui peut-être un jour seront elles aussi montées sur roues.

Et une petite vidéo pour illustrer la fabrication de ces petits habitats décidément promis à un bel avenir :

 

Enregistrer

14 thoughts on “La tiny house ou mini maison nomade

  1. cindy dit:

    Bonjour, merci pour ces informations, je fais suite à un commentaire qui date d’il y a deux ans qu’en est il aujourd’hui de la législation française au niveau des Tiny House? Est ce que l’on peut en avoir une dans son jardin? Est ce que partir découvrir le monde avec sa tiny? Merci pour vos réponses

    • Bonjour Cindy,
      La législation impose des restrictions pour l’implantation de ce type d’habitats sur les terrains privés. Apparenté à du stationnement comme pour les caravanes, l’installation est autorisée pour 3 mois consécutifs et par an sur la même parcelle. D’où l’intérêt de garder la tiny house mobile à tout moment. Selon l’accueil et la sympathie du maire pour votre projet, il peut aussi tolérer cela plus longtemps ou accepter un permis de construire, seule solution pour laisser plus longtemps votre tiny house sur un même terrain.
      Enfin, il reste toujours la possibilité de s’implanter sur une parcelle agricole, dans le cadre du camping déclaré. Cependant à l’année, il n’est pas possible de rester au camping. La loi Alur a changé ce dernier point mais je vous avoue que je ne me suis pas encore penché en détail là dessus.
      Il est possible de visiter le monde avec sa tiny house, mais le passage aux Mines est obligatoire pour transporter un habitat sur remorque (si les deux sont indissociables). Prenez patience, nous développons dans ce cadre notre propre tiny house, vous en aurez bientôt un aperçu dans ce blog.
      Bon dimanche et à bientôt.
      Olivier

    • cindy dit:

      Merci Olivier pour votre réponse je garde votre blog à l’oeil et j’attends les news.

  2. David dit:

    Bonjour,
    Je possède un terrain sur un petit hameau inscrit au classement natura 2000 et je voudrais donc savoir s’il est possible de proposer un projet d’installation de tinyhouse en sachant que le terrain est juste en limite de POS?
    Merci

    • Bonjour,
      Le plus simple serait de se rapprocher directement du service d’urbanisme de votre commune. Mais pour installer à l’année des tiny houses sur une terrain, il faut qu’il soit reconnu comme terrain de camping, parc résidentiel de loisir, exploitation agricole (développement d’activité pour un agriculteur, au quel cas un permis d’aménager peut être délivré par la commune), etc.
      Si le projet en lui-même n’a aucune emprise définitive sur l’environnement (absence de dalle béton et autres installation en dur) il sera beaucoup plus facile de le faire passer auprès du service concerné. Ensuite l’argumentaire « tourisme vert », développement de l’attractivité de la commune et de son patrimoine naturel, etc. peut faire le reste.
      Bon courage et tenez-nous au courant des avancée de votre projet.
      Cordialement,
      Olivier

  3. lorene dit:

    bonjour à tous,

    je trouve le principe plutôt intéressant, et je me pose quelques questions…
    est-il possible, comme les yourtes, de les « coupler » (besoin d’un peu d’espace avec les enfants)?
    quand est -il des autorisations (je réside dans un parc régional)?

    merci pour les infos!!

    • Bonjour Lorene,
      Cela dépend de ce que vous voulez faire, soit un habitat sur roue, permanent ou occasionnel (les contraintes alors sont surtout liées à la taille de la remorque sur lequel est construite la Tiny House), soit une micro maison construite à même le sol et en ossature bois (là aucun problème les ossatures bois sont combinables entre elles, mais cela doit être prévu au préalable).
      Pour une simple extension, je vous invite à consulter notre article sur la récente modification du droit de la construction, vous y trouverez tout ce qu’il vous faut :
      http://www.alter-ec-home.com/2012/05/01/reformes-du-droit-de-la-construction/
      Je reste bien sûr disponible si vous avez d’autres questions ou pour évoquer un projet plus précis.
      Olivier

  4. Sylvie dit:

    Bonjour,

    Si c’est votre projet 2014, je suis partante :)

    Creusez ce sillon, il me semble prometteur et plaisanterie mise à part, je suis intéressée. N’ayant aucun talent pour le bricolage, j’attends et espère l’arrivée d’un constructeur sérieux en France!

    Voir aussi, pour info :http://www.latinyhouse.com/

    bel été à tous,

    Sylvie

    • Bonjour Sylvie et merci pour votre commentaire et nous gardons le contact ; prochaine étape en octobre pour la sortie de l’atelier de notre Mobile Ec’Home !
      Alors à bientôt !
      Olivier

  5. SunburstIV dit:

    Bonjour,
    J’aimerai savoir si en France nous avons le droit de posséder ce type d’habitat ( je parle notamment du Tiny Mobil Home ). Parce que du coup, avec cette maisonnette, on peut s’amuser à faire un tour de France des campings en période estival :)

    • Bonjour,
      En effet, comme tout ce qui roule ou est remorqué, ce type d’habitat roulant doit passer aux mines. Pour le développement de notre prochain habitat qui sera notre propre tiny house, nous étudions de ce fait une petite astuce : l’habitat sera désolidarisé de la remorque, devenant de ce fait une simple charge posée sur une remorque qui elle est autorisée à rouler… Mais cela demande encore confirmation pour être validé ! A suivre donc sur ce site d’ici les prochains mois.

  6. reynier;lang martine dit:

    j’adore trés jolie a faire de la publicitée

  7. liebershon dit:

    ou peut on trouvez des plans pour ce genre d’habitat?

    • Bonjour, Oui il existe des plans, je vous invite à vous rendre sur ces sites qui font référence (attention bonne maîtrise de l’anglais nécessaire) :
      http://www.tumbleweedhouses.com
      http://tinyhouseblog.com/links/

      Il y en a beaucoup d’autres qui sont davantage l’œuvre d’amateurs mais où vous pourrez trouver des choses intéressantes, par exemple :
      http://www.tinyhousedesign.com

      Ce que je vous conseille pour pas un centime (en revanche pas mal de temps pour se familiariser et maîtriser l’outil), c’est de télécharger la version gratuite de google sketchup et d’importer les modèles disponibles dans la banque de données en ligne. Grâce à cet outil que j’apprécie beaucoup personnellement, vous pouvez décortiquer le modèle de votre choix, pièce par pièce et d’en mesurer précisément chaque élément de la construction ! Je vous l’ai dit… pas mal de temps et d’obstination mais dès que vous serez à l’aise avec ce logiciel, vous pourrez en faire absolument ce que vous voudrez ! Je l’utilise quotidiennement pour dessiner mes prochains habitats.
      Cordialement,
      Olivier Queste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *