Surface de plancher

Depuis le 1er mars 2012, la surface de plancher remplace les anciennes SHOB et SHON, plus simple à calculer (et à comprendre), elle sert dorénavant à la délivrance des permis de construire.

Que prend-elle en compte ?

  • les surfaces des planchers de chaque niveau clos et couvert au « nu intérieur » c’est à dire la face intérieure des murs (l’épaisseur des murs n’en fait donc pas partie) et dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1.80m

Que ne prend-elle pas en compte ?

  • les épaisseurs des murs, une meilleurs isolation est donc possible (cf les modes constructifs reposant sur un isolant à base de paille)
  • les aires de stationnement des véhicules y compris les aires de manœuvre et les rampes d’accès
  • les cages d’escalier et d’ascenseur
  • les combles non aménageables

A noter que certaines des surfaces n’étant pas prises en compte dans le calcul de la surface de plancher ne concernent que les logements collectifs :

  • les surfaces des locaux techniques y compris les aires de stockage des déchets
  • sont aussi à déduire de la surface de plancher 10% de la surface habitable telle que décrite dans les points précédents, dès lors que ces logements sont desservis pas des parties communes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *