4 conseils pour bien assurer l’entretien de sa piscine

1244

Entretenir une piscine n’a jamais été une tâche de tout repos, surtout quand vous l’installez pour la toute première fois.

Cela dit, lorsque cet aspect est négligé, votre bassin de relaxation peut devenir très inconfortable et désagréable.

A lire en complément : Piscines écologiques : solutions pour une piscine durable et respectueuse de l'environnement

Vous peinez à garder votre piscine toujours propre ? Voici 4 conseils qui vous permettront de lui fournir un entretien ponctuel et efficace.

1-Utiliser les équipements et produits adaptés

Pour nettoyer manuellement une piscine, on se sert généralement d’un balai et une épuisette.

Lire également : Quel chauffage choisir pour une piscine hors-sol ?

Ces outils permettent de débarrasser l’eau des quelques déchets présents en surface, mais ils restent rudimentaires.

En revanche, avec des équipements automatisés comme le nettoyeur à pression, l’aspirateur ou le robot, le traitement du bassin devient plus rapide et efficace.

Rendez-vous, à cet effet, au magasin piscine La Rochelle, pour vous procurer les appareils d’entretien de piscine les plus performants du moment.

Outre le nettoyage des déchets, la désinfection de l’eau est une étape indispensable dans l’entretien d’une piscine.

Ce processus fait intervenir des produits désinfectants comme le chlore, le brome ou encore l’oxygène actif.

Ces derniers ont pour but d’éliminer les bactéries invisibles à l’œil nu, de clarifier l’eau et de stopper la prolifération des algues dans la piscine.

2-Sous-traiter l’entretien de sa piscine

La sous-traitance de l’entretien est la meilleure solution, si vous êtes souvent occupé, ou si vous n’avez aucune notion sur les méthodes de nettoyage d’une piscine.

En effet, cette option vous permet d’avoir un entretien de qualité, assuré par des professionnels.

D’ailleurs, vous trouverez sur le site https://arroscope.fr/, les meilleurs spécialistes pour l’entretien, la rénovation et même l’installation de votre piscine.

Par ailleurs, en souscrivant à un contrat d’entretien auprès de professionnels, vous pouvez définir vous-même la fréquence du nettoyage.

Elle peut être hebdomadaire, bi-hebdomadaire ou mensuelle, quoique cela dépende de votre environnement et de l’ampleur de l’usage du bassin.

3-Faire installer une couverture d’été

Si vous êtes très souvent absent, certaines précautions sont nécessaires pour préserver la piscine et réduire le risque de pollution.

Dans ce sens, l’utilisation d’une couverture d’été se présente comme le meilleur recours pour protéger votre bassin.

Cette bâche se distingue en plusieurs modèles (polyéthylène, anti-UV, PVC, etc.), simples à installer.

De façon concrète, les couvertures d’été servent non seulement à protéger l’eau des facteurs externes (feuilles, débris, rayons UV…), mais aussi à limiter les déperditions thermiques et à empêcher son évaporation.

De plus, avec une couverture d’été, vous garantissez la préservation de vos produits d’entretien et tout en évitant les dépenses régulières pour le nettoyage du bassin.

4-Hiverner sa piscine au bon moment

Il est généralement recommandé d’hiverner sa piscine dès que la température de l’eau passe en dessous de 15°C.

Cette précaution protège les appareils intégrés, empêche la prolifération des algues et facilite la remise en route du bassin.

L’hivernage est un traitement structuré en plusieurs étapes, dont : le nettoyage du bassin et des équipements, l’ajustement du pH, puis la mise en place de la bâche opaque permettant de limiter la prolifération des algues.

En outre, la piscine peut être remise en service au printemps, lorsque la température de l’eau excède les 15°C.

À ce stade, vous devez nettoyer les parois du fond de la piscine, filtrer et désinfecter l’eau avant usage.