Actu

Comment réaliser les escaliers ?

Dans les travaux de construction de tout bâtiment de type R+N, les escaliers sont prévus. Pour la réalisation de cette partie de l’édifice, il faut faire preuve de méthodologie. Le processus de conception de ce chef-d’œuvre est expliqué ici.

Préparez la réalisation de l’escalier

Cette étape est capitale. D’elle, dépend tout le reste. La moindre erreur se fera remarquer sur la réalisation finale. Vous devez en premier, dessiner votre escalier afin d’en obtenir le plan. Pour cela, mesurez la hauteur du sol à l’étage ainsi que le reculement possible de votre future réalisation. Tenez compte de la largeur de la trémie afin de définir la largeur de l’escalier. L’échappée doit être de 2 m au moins. Avec ce détail et en fonction de la hauteur, puis de la profondeur à attribuer aux marches, déterminez-en le nombre. Vous avez maintenant assez d’informations pour faire votre plan. Par la suite, faites une reproduction de l’escalier de profil sur le mur d’implantation. Cette étape permet de délimiter les surfaces de travail. Vous aurez donc à tracer deux lignes parallèles dont la ligne inférieure sera le fond de l’escalier. Les marches et contremarches doivent aussi apparaître.

A lire également : Comment enlever une vieille cuisine ?

Fixez le matériel de réalisation

Cette étape vous permet d’entrer dans le vif du sujet. En premier, vous devez poser une planche de fond de coffrage. Elle doit respecter les bonnes dimensions et être positionnée suivant le tracé du sol au mur pour servir de dessous d’escalier. Une fois qu’elle est en place, celle-ci doit être soutenue avec des étais placés sur toute la longueur. Ensuite, vous devez vérifier l’horizontalité avec un niveau à bulle. Attaquez les contremarches en vissant les tasseaux à l’emplacement des contremarches dessinées tout en décalant de l’épaisseur juste d’une planche de coffrage. En respectant les mesures, découpez les planches des contremarches et posez-les sur les tasseaux. Assurez-vous que tout est solide et ne cédera pas. Réalisez une armature en fer que vous allez insérer entre le fond du coffrage et les contremarches. Ce tas de ferraille doit être positionné par des cales afin d’être plus efficace pour la solidité de l’escalier.

Procéder à la réalisation de l’escalier

Après que tout le dispositif soit mis en place, vous devez préparer le béton. C’est lui qui servira de surface de contact. Faites-le couler à compter de la marche du bas. Procédez à un remplissage de 10 à 12 cm afin de couvrir l’armature de fer. Prévoyez des pierres trempées sur le fond de la marche. À l’aide de la truelle ou d’un vibreur, vibrez le béton, puis chassez-en l’air. Faites ainsi marche après marche jusqu’en haut. Laissez quelques heures pour que le béton sèche. Repasser une seconde couche de béton, cette fois-ci liquide, sur chaque marche. Retirez en premier les contremarches après une semaine de séchage. Observez 2 semaines avant de décoffrer la paillasse et le reste.

A découvrir également : Aménagement de sous-sol : aménager une pièce