Dégât des eaux : définition, causes, et préventions

16

Avez-vous détecté des problèmes au niveau de vos canalisations ? Remarquez-vous souvent des fuites dans le voisinage ? Dans cette optique, le phénomène de dégât des eaux peut surgir dans votre foyer si vous tardez d’agir. Ainsi, zoom sur tout ce que vous devez savoir concernant le dégât des eaux. 

Qu’est-ce qu’un dégât des eaux ?

Les dégâts des eaux font partie des sinistres les plus souvent répandus dans les logements. Par définition, ce phénomène s’assimile à une situation au cours de laquelle une fuite ou une infiltration peut conduire à d’éventuels dommages au sein de la maison. Dans cette optique, il est essentiel de déterminer les causes du dégât des eaux afin de mieux prévenir son avènement.

Lire également : Quelle est la durée de vie d'un chauffe-eau ?

D’une part, ce type de dégât provient le plus souvent des aléas naturels comme les inondations. En effet, l’existence de fortes pluies au sein de votre région pourrait mener au débordement des cours d’eau environnants. Par conséquent, l’entrée de l’eau sera facilitée dans le cas d’une insuffisance d’étanchéité de certains compartiments tels :

  • Les fondations ;
  • La toiture ;
  • Les murs extérieurs.

D’autre part, une autre cause courante de ce phénomène se manifeste notamment à travers différentes détériorations au niveau de votre réseau de tuyauterie. Elles sont, entre autres, issues du vieillissement de votre canalisation ou bien de la rupture de la soudure. Face à ces complexités, voir ce site web vous avisera sur les procédés à adopter pour garantir le nettoyage et l’assainissement d’une pièce suite à un dégât des eaux. 

A voir aussi : Cristaux de soude pour nettoyer : astuces et applications efficaces

Comment agir face à ce type de d’incident ?

Le phénomène de dégât des eaux fait généralement son apparition au moment le plus inattendu. Ainsi, pour faire face à cette situation, vous devez à tout prix garder votre calme et agir prudemment pour éviter que la fuite ne se dégénère. Le premier réflexe à adopter en urgence consiste notamment à fermer l’arrivée de l’eau et de couper l’électricité. Par ailleurs, dans le cas où votre habitation est inondée, il s’avère également crucial de recourir à l’intervention des pompiers.

Ensuite, une fois les dégâts constatés, il sera plus judicieux de contacter immédiatement votre assureur et de faire une déclaration. Selon la nature de ses services, vous pourrez soit le joindre par téléphone soit vous rendre directement auprès de son siège. Grâce à cette démarche, il est probable que vous obteniez une indemnité pour financer vos travaux de réparation, selon le coût des dommages.

L’exécution des travaux de remise en état peut désormais être démarrée. Dans ce cadre, vous aurez l’opportunité de faire appel à un professionnel pour garantir une meilleure prise en charge.

Comment prévenir l’avènement de ce dégât ?

Certaines mesures de préventions doivent être mises en œuvre pour éviter la répétition d’un dégât des eaux aux sein de votre logement. Entre autres, il vous faudra identifier l’entrée d’eau et aviser vos convives sur son emplacement. Ainsi, chaque habitant de la maison sera capable de couper l’alimentation en cas de fuite.

Vous devez pareillement surveiller vos appareils électroménagers pour éviter qu’un débordement ne s’occasionne. Dans ce cas, pensez toujours à vérifier le branchement et l’état des tuyaux menant vers ces dispositifs pour empêcher l’écoulement de l’eau en votre absence. Dans ce contexte, le remplacement de votre chauffe-eau est aussi recommandé au bout de dix ans d’usage pour écarter de mauvaises surprises.

En outre, l’entretien de vos gouttières représente une solution envisageable pour faciliter l’accumulation des eaux de pluies. Et si vos moyens vous le permettent, pensez également à installer des détecteurs d’eau dans des endroits stratégiques pour être constamment en alerte concernant les fuites d’eau.