Les erreurs à éviter pour construire un mur de soutènement pas cher

62

La construction d’un mur de soutènement s’impose souvent quand des travaux doivent être réalisés sur un terrain accidenté. En fonction de l’importance des travaux de la réalisation de ce dispositif, les moyens financiers nécessaires deviennent très vite accablants. Pour cela, beaucoup de personnes s’en remettent aux solutions de construction de mur de soutènement pas cher. Toutefois, cette option induit énormément de gens en erreur fatale au mur érigé. Voici quelques-unes de ces erreurs que vous feriez mieux d’éviter pendant la construction de votre mur de soutènement pas cher.

Négliger l’étude de sol

Pour construire un mur de soutènement pas cher, ne faites surtout pas l’erreur de négliger l’étude de sol. Il s’agit d’une étape clé qui est d’une importance sans pareil compte tenu des implications qu’elle peut avoir. Si vous voulez vous assurer de réaliser un mur pas cher qui dure dans le temps, alors l’étude du sol est incontournable. Elle consiste à aller à la découverte des caractéristiques internes du sol afin de lui adapter le mur qu’il faut.

A lire en complément : Comment enlever une vieille cuisine ?

Cette étude vous permettra de relever la densité du sol et de trouver au passage la charge maximale qu’il est en mesure de supporter. Comme vous êtes sur le point de corriger la structure du sol à travers le mur de soutènement, il faudrait connaître également son angle de frottement. Une étude profonde de sol permet alors de connaître les mesures imposées par ce dernier. Leur optimisation permettra alors de garantir la durabilité du mur de soutènement pas cher à construire.

Bâcler la fondation du mur de soutènement

Ne faites pas non plus l’erreur de bâcler la fondation du mur de soutènement pas cher que vous allez construire. Comme pour n’importe quel autre édifice, il faut que la base tienne pour que votre mur de soutènement puisse tenir aussi. L’erreur de bâcler la fondation d’un mur de soutènement expose à deux risques principaux. Le premier est le ploiement du mur face à la poussée des terres. Le deuxième est l’incapacité du mur de soutènement à résister aux intempéries. En évitant cette erreur, vous vous assurez alors que le mur bâtit tient le plus longtemps possible.

A lire aussi : Aménagement de sous-sol : aménager une pièce

Lésiner sur les matériaux de construction

Quand il s’agit d’effectuer des travaux à moindre coût, beaucoup se laissent aller à l’envie d’utiliser des matériaux de basse qualité. Il s’agit d’une erreur très dangereuse quand il est question de construire un mur de soutènement. Vous ne devez pas réduire le coût des travaux en lésinant sur les matériaux mais plutôt en choisissant une solution de construction moins coûteuse. Des matériaux de construction de mauvaise qualité risquent fortement de s’user très vite et donc d’endommager le mur de soutènement.

Ne pas adapter la technique de construction au type de sol

Il est très important que vous travailliez à adapter la technique de construction du mur de soutènement au type de sol. Ce serait alors une erreur non négligeable de choisir une technique au hasard. Et ce, sans se baser sur des facteurs très essentiels. Au nombre de ces facteurs, il faut citer le type de sol, l’importance de la pente, les détails de l’environnement autour et autres.

Une fois ces détails considérés, vous aurez à choisir entre la technique du mur poids, du mur de soutènement auto-stable, de l’enrochement, etc. Ainsi, vous serez sûr que votre mur de soutènement pas cher respecte les conditions du terrain sur lequel il se trouve.

Ignorer le drainage du mur de soutènement

Ce serait encore une erreur très grave d’ignorer le drainage du mur de soutènement que vous construisez. C’est cela qui le rend imperméable et habilité à supporter les dégâts d’eau qu’il pourrait subir. Le drainage d’un mur de soutènement se fait à l’aide de différents matériaux comme le géotextile, les barbacanes et autres.

Une fois que vous avez le matériau qu’il vous faut, pensez à présent à la technique de drainage. N’hésitez pas à faire intervenir un professionnel pour vous assurer que votre mur de soutènement est bien drainé. C’est la condition pour qu’il ne cède pas juste après quelques pluies.