Immo

Comment bien négocier un prêt immobilier ?

L’achat d’une maison ou d’un appartement sur prêt nécessite plusieurs conditions à remplir. Vous vous demandez les éléments à prendre en compte pour rendre les conditions de votre prêt plus léger. Retrouvez dans cet article les éléments clés pour bien négocier votre prêt immobilier.

Soignez votre profil

En tant qu’emprunteur, vous devez avoir un bon profil pour maximiser vos chances d’octroi de prêt immobilier. C’est pourquoi vous devez montrer à la banque que vous avez un faible taux d’endettement. Et ce taux doit être compris entre 10 et 25 %. Aussi, vous devez disposer d’un reste à vivre suffisant et votre apport personnel devra être de poids. Car ceci vous permettra de bénéficier d’un bon taux. Ce qui est également important de savoir est que la bonne gestion de vos comptes constitue votre meilleur atout. Vos trois dernières mensualités devront être irréprochables.

Lire également : Pourquoi faire un prêt immobilier ?

Consultez plusieurs banques

Il s’agit ici de l’une des étapes les plus importantes dans vos démarches pour négocier un prêt immobilier. Lors de la négociation, n’hésitez pas à faire valoir les offres de la concurrence. Cela vous permet d’avoir des avantages supplémentaires. Toutefois, vous pouvez avoir recours aux courtiers experts en crédits immobiliers. Ils se chargeront de faire les négociations à votre place pour vous obtenir de meilleures conditions. Par ailleurs, les banques et les courtiers travaillent sans facturer les frais de dossier. Cependant, il peut arriver qu’ils vous facturent des frais. Dans ce cas, il est fortement conseillé de choisir le prêt le plus élevé en taux. Cette option vous permet de ne pas faire trop de dépense.

Envoyez l’assurance emprunteur

La plus grosse dépense que vous voulez faire est celle relative à l’assurance de prêt. Il est donc un pan de la négociation très important qu’il ne faut pas banaliser. C’est pourquoi il est important d’envoyer une délégation d’assurance capable de faire baisser le taux. Aussi, vous devez veiller à payer votre assurance moins cher. Cela vous permet d’avoir des garanties beaucoup plus efficaces que celles proposées par les banques.

A découvrir également : Quels SCPI choisir ?

Optez pour la meilleure garantie de prêt

Pour la garantie de prêt immobilier, il est souvent demandé de choisir entre une hypothèque ou une caution. Vous devez savoir que l’enregistrement d’une hypothèque coûte extrêmement cher chez le notaire. C’est pourquoi le prix du crédit neuf s’élève de 3% voire 4% de la normale. Et celui de l’ancien, de 7% par rapport à la normale. La caution est l’option la plus adoptée. Il vous suffira de contacter une société de cautionnement. Cette société de caution se chargera de rembourser la banque et de vendre votre bien immobilier en cas de défaillance.